Le dadaïsme est un mouvement qui se caractérise donc par la provocation, le goût du non-sens, de l'absurde, l'humour et la destruction de la notion artistique. Le surréalisme naît au sein même du dadaisme, à son tour, il célèbre les vertus de l'irrationnel mais ne le fait pas dans un but destructif. On caractérise surtout le surréalisme comme un mouvement, influencé par Sigmond Freud, qui cherche à donner la première place à l'inconscient et à l'automatisme et à représenter le rêve avec ses obsessions et ses symboles.